Tag

activite geothermique chili

Browsing

Les geysers d’El Tatio : une activité à ne pas manquer à Atacama

Nous continuons notre balade au nord du Chili, dans la région du désert d’Atacama. Après avoir visité deux vallées incontournables, nous partons cette fois-ci admirer des geysers.  Nombreuses sont les activités proposées par les agences, mais si vous ne devez en choisir qu’une – à part l’observation des étoiles – misez sur celle-ci.  C’est parti, montons à plus de 4000 mètres d’altitude.

Les geysers d’El Tatio : une activité qui se mérite

Vue sur geysers

Réveil à 4h, les yeux piquent car j’ai passé une nuit encore agitée. Il me faut vraiment du temps pour m’adapter à l’altitude. J’ai réservé une excursion et l’agence passe me chercher à 4h30. Nous sommes en petit comité, c’est agréable. Nous avons 1h30 de route devant nous, je me dis que je vais en profiter pour terminer ma nuit. Sans succès, je suis trop absorbée par le ciel étoilé. Des millions d’étoiles à n’en plus finir, le spectacle est impressionnant.

Il faut bien se couvrir car nous montons en altitude et la température est souvent négative ou avoisine zéro. Notre guide, Mauricio, nous explique que nous allons faire le parcours à l’envers. Le but ? Ne pas être entouré pas tous les autres bus de touristes. Je me dis que j’ai choisi la bonne agence ! On commence donc par la fin.

Nous admirons les premiers geysers, l’activité est plus intense avant l’aube, d’où l’importance de se rendre tôt sur le site. Nous prenons le petit déjeuner en face de ce spectacle. Tout est bien préparé, nous avons du thé de coca, des oeufs brouillés, du fromage, du pain, des cakes au chocolat… On nous conseille tout de même de ne pas trop manger car l’altitude alourdit la digestion.  Nous sommes seuls. Le guide avait raison. Il fait tout de même froid alors nous ne tardons pas à remonter dans le bus.

cup of tea with a view

Le site des geysers d’El Tatio

El Tatio est une zone géothermique au pied des volcans Tatio et Linzor. On compte pas loin d’une centaine de geysers actifs. Le matin, la différence de température permet d’observer les colonnes de vapeur pouvant atteindre jusqu’à 10 mètres de haut.

C’est quoi un geyser ?

Tu te poses peut-être la question. Alors voilà une explication simple et claire. Un geyser est une source d’eau chaude qui est soumis à une forte pression qu’elle relâche par intermittence sous forme d’eau et de vapeur. C’est comme une cocote minute.

schéma geyser
Source

Le mot geyser est dérivé du mot islandais gjósa/geysa qui signifie en français, “jaillir”.  Le geyser naît de l’infiltration de l’eau sous le sol d’une région volcanique. Le contact avec les roches volcaniques va chauffer cette eau à des températures très élevées (200 à 350°C / 86°C maximum en altitude). Ces roches sont elle-mêmes chauffées par le magma. Le bouillonnement de l’eau provoque une pression qui pousse les vapeurs et les jets vers la surface. L’eau circule à travers des conduits sous-terrains étroits et solides et s’évacue ensuite au-dessus du sol.

geyser fumant

On observe surtout les geysers dans des endroits tectoniquement instables : Amérique du Sud, Islande, le parc national Yellowstone aux US, Éthiopie, Nouvelle-Zélande, Japon, Alaska… C’est toujours assez impressionnant à regarder. Il ne faut surtout pas s’approcher trop près car comme dit plus haut, l’eau est plus que brûlante. En 2015, une touriste belge est décédée au Chili après avoir chuté à l’intérieur d’un geyser… Ne prenez aucun risque.

On pique une tête dans l’eau ?

Après la dernière phrase de paragraphe précédent, vous devez vous dire que j’ai perdu la tête. Rassurez-vous, il ne s’agit pas là non plus d’une blague de mauvais goût, je reconnais que la transition n’est pas idéale. Pourtant, il existe bel et bien une piscine thermique dans laquelle il est tout à fait possible de se baigner.

piscine geysers d'el tatio

Embarquez donc votre maillot de bain, l’eau est chaude mais humainement supportable. J’ai hésité un bon moment avant de sauter le pas. Puis deux dames chiliennes de mon groupe y sont allées et m’ont dit de venir aussi. Elles m’ont motivée! On se change dans les cabines, à une allure ultra rapide car je rappelle qu’il fait froid dehors !

Je n’ai pas trouvé l’eau très chaude en réalité et je n’y suis restée que 5 minutes environ, c’était tout de même agréable de faire trempette dans de telles conditions.

geyser cyclique

Nous partons vers un autre endroit du site où nous allons observer d’autres geysers. Ils ont un cycle bien réglé, certains jaillissent toutes les minutes, c’est assez surprenant. Nous reprenons ensuite la direction du bus.

Machuca et des paysages à couper le souffle

Machuca, c’est un tout petit village andin d’une vingtaine de maisons faites d’argile, de paille et de bois de cactus. Vous pourrez y trouver des souvenirs fabriqués par les habitants et goûter un met local comme les sopaipillas, de la viande de lama ou encore des empañadas. Une église trône en hauteur que vous pouvez aussi visiter.

Les paysages au retour sont juste incroyable. On croise des vigognes (vicuñas) et des vizcachas, un mammifère rongeur qui ressemble au chinchilla. Un dernier arrêt s’impose pour admirer un canyon verdoyant et sublime au beau milieu d’une vallée de cactus. La variété des paysages au Chili vaut vraiment le détour. Tu peux retrouver tous les autres articles ici.

San Pedro de Atacama

vigogne chili

Canyon Atacama