La randonnée qui te fait prendre de la hauteur au Lac Louise : Big Beehive

Le lac Louise est un incontournable de tout voyage des les Rocheuses canadiennes. Il était une priorité de ma bucket list lorsque je suis partie en PVT au Canada. Un rêve que j’ai réalisé non sans une pointe de déception. En effet, le lac est si célèbre qu’il est pris d’assaut par une horde de touristes. Préférez donc le hors saison ou faites comme moi, prenez de la hauteur ! Je vous partage une randonnée à couper le souffle pour une vue imprenable sur ce bijou de la nature.

Lac Louise : la réalité de ce site tant prisé

Je pense que l’un des photos de voyage les plus célèbres sur Instagram est celle du Lac Louise, en Alberta, au Canada. Le site est photogénique à souhait avec son lac à la couleur turquoise éblouissante et ses montagnes environnantes. J’ai longtemps attendu ce moment. Ma rencontre avec le lac Louise a cependant été quelque peu entachée.

Après avoir galéré à trouver une place de parking, nous marchons en direction du lac. L’excitation et l’émotion sont à leur comble. Je vais enfin réalisé mon rêve canadien. Mais ce que je vais entrapercevoir en premier lieu, ce n’est pas le lac. Bien sûr je suis déjà frappé par sa couleur de loin mais je vois surtout des touristes postés tout le long de son rivage. En effet, le site est ultra connu et c’est l’un des points négatifs des réseaux sociaux.

Lake Louise Alberta

Je ne me décourage pas et j’approche quand même pour le voir de plus près. Et là, deuxième déception. Une quantité innombrable de canoë flotte sur le lac. Cette activité dénature quelque peu le paysage et après être allée voir les prix par curiosité, j’ai failli faire une syncope. Pas de canoë pour moi donc, et de toute façon, je ne veux pas participer à ce genre de tourisme. Je ne juge là personne, je comprends que l’on puisse avoir envie de le faire. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on voit ce genre de paysages. Mais j’ai besoin de plus d’authenticité.

Ni une ni deux, je lis les pancartes, lèvent les yeux en l’air et constate la possibilité de prendre de la hauteur. Je ne peux que vous recommander la randonnée jusqu’au Big Beehive, qui m’a permise de me réconcilier avec le lac Louise.

Big Beehive : la randonnée à ne pas manquer

La randonnée se passe sur une journée entière dans l’idéal. Pensez donc à arriver tôt sur les lieux. Et qui c’est, avec un peu de chance, la vue sera dégagée d’en bas. .

Je vais découper cette randonnée en 3 étapes. N’hésitez pas à emporter un pique-nique avec vous. Faites attention à ne rien laisser dans la nature. Premièrement, parce que c’est une question de respect et savoir-vivre. Deuxièmement, parce qu’au Canada, y’a des ours partout !

Je n’ai ai pas croisé sur ce sentier, je pense qu’il y a bien trop de monde pour eux. Mais la nourriture les attire alors ne laissez aucune trace derrière.

Première étape : Le lac Miroir ou Mirror Lake

On part depuis le château Fairmont – comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous. On suit le chemin situé à droite du lac Louise. Un peu plus loin, vous verrez un sentier qui monte, c’est là que vous devez aller. Ne vous inquiétez pas, il y a des panneaux, tout est bien indiqué. Ça va grimper évidemment, mais c’est tout de même raisonnable. Je dirais que cette randonnée est accessible à tous, chacun à son rythme.  La fin est un peu plus corsée tout de même.

Le lac Miroir est une petite pause bien agréable sur le chemin. Pour la durée, c’est difficile à dire, ça dépend de chacun. Si mes souvenirs sont bons, nous avons mis un peu moins d’une heure.

Deuxième étape : Le Lac Agnès ou Lake Agnes

À une trentaine de minutes du lac Miroir, vous tomberez nez à nez avec un autre lac, le lac Agnès. Un salon de thé vous attend après les 3,5km de marche en montagne que vous venez d’accomplir. Cette petite cabane, opérant depuis 1905, vous sert une grande variété de thés délicieux ainsi que des mets sucrés ou salés. Avant cela, le lieu servait de refuge aux randonneurs. Vous pouvez accéder à leur menu ici.

Lac Agnes Banff

Vous êtes désormais à 2,135m d’altitude. Profitez de la beauté de l’endroit. Et surtout, réchauffez-vous pour poursuivre encore plus haut, toujours plus haut!

Troisième étape : Le mirador Big Beehive

Suivez le bord droit du lac Agnès pour vous rendre à l’autre extrémité. Débutez la montée jusqu’au sommet, il n’y a pas de difficulté particulière, le chemin est bien marqué. Votre détermination sera largement récompensée avec la vue qui vous attend. Et comme les images valent mieux que des mots…

Lac Agnès vue d'en haut
Le Lac Agnès vue d’en haut
Lake Louise from Big Beehive
Vue sur le Lac Louise depuis le Big Beehive

Certains retournent ensuite sur leur pas mais je préfère les boucles. Nous sommes donc redescendus par l’autre côté. À un moment, vous aurez une intersection avec des panneaux. Vous aurez l’option de continuer vers la Plaine des Six Glaciers qui se situe à environ 5km du lac Agnès, ou vous pourrez retourner en direction du lac Louise.

Nous avons choisi la première option, mais la nuit tombant, après quelques kilomètres nous avons rebroussé chemin vers le Lac Louise. Un autre salon de thé vous attend au bout du chemin de la Plaine des Six Glaciers mais nous n’y sommes pas arrivés, et il aurait été de toute façon déjà fermé. Une prochaine fois!

Il s’agit donc d’une bonne journée de randonnée si vous faites cette boucle. Plus vous vous y prenez tôt, et plus vous aurez le temps de faire la boucle complète comme indiquée sur la carte. Vous en prendrez plein les yeux et vous pourrez surtout profiter de tout le potentiel que cet endroit vous offre. Il y avait très peu de personnes au Big Beehive, nous étions même seuls au début. Soyez courageux, ça en vaut la peine !

 

Commentaires

  1. C’est superbe ! Dommage que ce soit beauuuucoup trop loin de Vancouver pour nous. Ce sera malheureusement notre seul passage au Canada pour ce road trip !

    • WanderLola Reply

      Oui les Rocheuses c’est quelque chose! Vancouver c’est déjà mieux que rien 🙂 Qui c’est un jour vous y reviendrez peut-être pour en voir davantage!

    • WanderLola Reply

      Oui en effet, la beauté des lieux est époustouflante!

  2. Merci pour cette belle description de la randonnée que je compte faire cet été. J’espère finir la boucle par la plaine des six glaciers 😉

    • WanderLola Reply

      Si tu peux oui, termines par la plaine 😉 Se sera une chouette rando!

  3. haha je suis allée encore plus haut au Devils Thumb et c’était oufissime ! Bien que difficile quand même !

    • WanderLola Reply

      Wow ça a l’air dingue la vue depuis là! Prochaine fois faut que je monte jusque là-haut! 😉

Écrire un commentaire